Comment bien vivre mes émotions avec le shiatsu ?
Un soin énergétique vecteur de bien-être


Comment bien vivre mes émotions avec le shiatsu ?
Comment bien vivre mes émotions avec le shiatsu ?

 

Même pas peur ! Les émotions sont un thème vaste, il faudrait plusieurs jours pour en faire le tour et aborder tous les aspects. Je n’ai pas prévu de vous écrire une encyclopédie sur ce sujet, plutôt de vous montrer qu’elles font partie de nous et de notre vie quotidienne. Comment pouvons nous vivre avec sans les subir ?

C’est quoi une émotion ?
Il existe beaucoup de définitions de l’émotion, sous un angle physiologique, psychologique, philosophique, … Pour moi, une émotion s’est avant tout une sensation, une réaction globale, corps/esprit/cœur, induite par une situation, une personne. Par exemple, quand nous sommes amoureux, nous sentons une chaleur interne, du rouge aux joues, parfois un léger bégaiement, le cœur qui bat plus vite, la respiration qui s’accélère…

Les émotions nous permettent d’appréhender les situations, de nous positionner et de nous exprimer. Elles sont aussi des signaux d’alarmes : la colère traduit une frustration, la peur un danger, la tristesse un manque ou l’insatisfaction… Elles sont normales et font partie de notre vie quotidienne. Si vous pleurez, vous vous sentez triste parce que quelqu’un vous manque, c’est naturel. Si quelqu’un vous dit que vous êtes bête, stupide, vous avez le droit de vous sentir blessé, irrité, en colère, … Quelqu’un vous sourit et vous dit que vous êtes formidable, vous ressentez de la joie. Chaque jour, les émotions colorent notre vie, ce qui varie surtout c’est leur intensité. Et vous, quelle est la dernière émotion que vous avez ressenti ?


A quel moment, l’émotion peut déstabiliser ?

Selon les principes de la médecine chinoise traditionnelle, sur lesquels est basé le shiatsu, les émotions sont logées au cœur des organes. Elles influencent les organes et réciproquement, corps et émotions sont indissociables et doivent être compris comme un tout. Ainsi, chaque grande famille d’émotions est attachée à un méridien : la tristesse au poumon, la peur au rein, la joie au cœur, la réflexion à la rate et la colère au foie. Les ressentir quotidiennement c’est une situation normale puisqu’elles font partie de nous.

C’est lorsque nous sommes bloqués par l’une d’elle que le déséquilibre arrive. Quand une émotion est trop intense, voire oppressante, ou qu’elle dure trop longtemps, c’est là que la mécanique s’enraye. Partons de l’hypothèse que vous avez été profondément blessé par quelqu’un, vous avez le droit d’être en colère. Elle vous donne l’impulsion pour réagir à une situation qui n’est pas normale, qui vous affecte. Par contre, si pendant des jours, vous ne pensez plus qu’à votre colère et que cela tourne à la rage, vous vous faites du mal à vous-même. Pourquoi ? Simplement parce que la colère engendre un afflux d’énergie dans la partie supérieure du corps, ce qui peut vous provoquer des maux de tête, des vertiges, des oppressions au niveau de la poitrine, … Autant vous évitez tout cela et évacuer votre colère afin de revenir à un niveau émotionnel plus équilibré. Je vous imagine lisant cet article et vous disant « elle est bien gentille, mais je fais comment ? ».

Il existe des méthodes pour évacuer votre colère, à vous de trouver celle qui vous convient : parler à un proche, à un professionnel (psychologue, art thérapeute, hypnose,...), faire le ménage à fond pour vous défouler, courir, crier au fond des bois, chanter à tue-tête, méditer, utiliser la cohérence cardiaque, ... Cet exemple peut être transposé pour toutes les émotions.

Le shiatsu peut également vous accompagner dans la gestion de vos émotions. A la fois par la détente qu’il procure et par ses pressions sur l’ensemble du corps qui permettent d’harmoniser, d’équilibrer corps et émotions. Vous avez essayé ? Je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez !

En résumé, une émotion est naturelle. Quand elle se présente, nous devons l’accepter, la vivre et la laisser passer. C’est quand son intensité est très élevée, sa durée trop longue que nous devons réagir.

Ressentir des émotions, c’est être vivant !

A bientôt

Aude

Vous voulez lire les nouveaux articles et connaître les prochains ateliers ?

Inscrivez-vous à la lettre d’information.

Soyez le premier à réagir !