Connaissez-vous vraiment votre ventre ?
A la découverte d’un univers émotionnel secret !


Connaissez-vous vraiment votre ventre ?
Connaissez-vous vraiment votre ventre ?

 

Souvent, nous oublions notre ventre et nous nous rappelons de son existence quand il se fait sentir, gonflé, tendu, douloureux. Et pourtant, notre ventre mérite plus de considération qu’une attention ponctuelle liée à un ressenti négatif.

Certains ouvrages récents ont montré une autre facette méconnue de notre ventre. Avez-vous lu Le ventre notre deuxième cerveau de Fabrice Papillon et Héloïse Rambert ou Le charme discret de l’intestin de Giulia Enders ?

Lieu de transformation et de digestion des aliments, notre ventre est le siège d’une grande partie de nos organes (gros intestin, intestin grêle, foie, vésicule biliaire, rate, estomac). Si toutes ces fonctions métaboliques et organiques sont indispensables, notre ventre est bien plus que cela. D’ailleurs, au quotidien, nous utilisons des expressions qui soulignent bien le lien entre le ventre et les émotions : se mettre la rate au court bouillon, se faire des nœuds à l’estomac, avoir une boule au ventre, en avoir dans le ventre,… Elles reflètent toutes un lien entre une émotion spécifique et cette partie de notre anatomie.

La médecine chinoise considère depuis longtemps que le ventre est le siège de nos émotions. Il est nommé hara, en japonais, ce qui signifie centre vital parce qu’il est un haut lieu de l’énergie qui nous anime. La médecine chinoise, le shiatsu sont dits holistiques parce qu’ils analysent ensemble le corps et les émotions. Les deux sont liés, les désordres de l’un affectent l’autre. Saviez-vous qu’à chaque organe est associée une famille d’émotion ? Par exemple, le foie est le lieu de l’irritabilité, de la frustration, de la rancœur, de la colère.

A la fois lieu de fonctions métaboliques importantes et siège de nos émotions, notre ventre mérite une attention particulière. Regardez le autrement, sans jugement. Peu importe qu’il ne soit pas plat, son état aujourd’hui est le reflet de ce que vous avez vécu, des émotions parfois très intenses que vous avez ressenti. L’important, c’est qu’il soit souple et sans tensions.

Lors d’une séance de shiatsu, le ventre fait l’objet d’une attention particulière afin de le dénouer et de libérer des émotions que nous y enfermons parfois. Il est possible de travailler à la libération émotionnelle par le ventre. Personnellement, la première fois que j’ai reçu un shiatsu sur le ventre, cela m’a surpris et j’ai ressenti plein de tensions que j’ignorais. Aujourd’hui, il est plus souple, moins noué et moi je me sens plus sereine et posée. Vous en avez déjà reçu un ? J’aimerai bien savoir ce que vous avez ressenti !

A bientôt

Aude


Vous voulez lire les nouveaux articles et connaître les prochains ateliers ?

Inscrivez-vous à la lettre d’information.

Soyez le premier à réagir !