Les origines du shiatsu
découvrez l’histoire de cette technique


Les origines du shiatsu
Les origines du shiatsu

 

Une origine orientale

Le shiatsu est issu d’une longue tradition de massages thérapeutiques pratiqués au Japon. D’après mes différentes lectures, les plus anciennes traces écrites remontent au VIe siècle et désignent toutes ces pratiques sous le nom de Kampo.

 

Le shiatsu évolue au fil du temps et surtout de l’histoire du Japon avant de prendre un tournant décisif au début du 20e siècle grâce à deux Japonais.

 

Tokujiro Namikoshi (1905-2000). Enfant, il tentait de soulager les rhumatismes articulaires de sa mère par des massages thérapeutiques traditionnels. Il a ainsi observé qu’elle se sentait mieux lorsqu’il utilisait des pressions des pouces au lieu des effleurements des mains. Devenu adulte, il intègre la physiologie et l’anatomie afin de rendre cette technique plus accessible à notre pensée occidentale. Il soigne des personnalités illustres comme Maryline Monroe et Mohammed Ali, ce qui aide beaucoup le shiatsu à se faire connaître aux Etats-Unis !

 

Shizuto Masunaga (1925-1981) est le second Japonais qui aide au développement de cette pratique. Il se forme à la fois au shiatsu et à la psychologie. Il décide de reconnecter le shiatsu à ses origines en réintroduisant les principes de la Médecine Chinoise Traditionnelle telles que les méridiens, les cinq éléments, le yin et le yang, … Il lui apporte également une dimension psychologique par le biais de sa formation universitaire et de son intérêt pour ce domaine.

 

Toutes ces évolutions permettent au shiatsu de passer d’une pratique populaire à une discipline enseignée au Japan shiatsu college de Tokyo.

Face à l’introduction de la médecine occidentale après la Seconde Guerre Mondiale, le Japon décide de légiférer afin de protéger ces pratiques thérapeutiques traditionnelles comme le shiatsu. C’est ainsi qu’en 1955, le ministère japonais de la Santé le reconnaît officiellement comme une médecine à part entière. Et il le définit de la manière suivante (le) "Shiatsu est une forme de manipulation qui utilise les pouces et les paumes des mains, sans aucun instrument mécanique ou autre, qui applique une pression sur la peau humaine, pour corriger le mauvais fonctionnement interne, favoriser et maintenir la santé et traiter les maladies spécifiques".

Le shiatsu ne reste pas au Japon et s’étend bien au-delà de ses frontières !

 

Et en Europe

Il se développe aussi bien aux États-Unis qu’en Europe, des écoles naissent un peu partout dans le monde.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé décrit le shiatsu comme une approche de médecine non conventionnelle digne d’intérêt.

 

En mai 1997, l’Union Européenne le mentionne comme l’une des 8 méthodes de médecine complémentaire reconnues dans ses 15 États membres. L’Autriche et la Suisse reconnaissent le shiatsu comme une médecine alternative.

Et en France, qu’en est-il du shiatsu ?

L’État français reconnaît le titre professionnel de « spécialiste en shiatsu » depuis 2015, inscrit au Registre des Certifications Professionnelles (RNCP) qui indique « Le praticien de shiatsu s'inscrit dans le domaine de la prévention et de la détente. Le shiatsu fait partie de la filière des techniques manuelles pratiquées depuis des millénaires en Extrême Orient.   Le praticien va aider la personne en demande à garder ou à retrouver un équilibre sur les plans physique, émotionnel et psychique par un travail de rétablissement de la circulation énergétique à l'aide de pressions et par une relation d'aide. » Le Syndicat des Professionnels de Shiatsu (SPS) est chargé par l’État de gérer la certification des professionnels. Vous pouvez également trouver sur le site du syndicat un annuaire des praticiens en shiatsu certifiés.

 

Au-delà de ces considérations officielles du shiatsu en Europe, l’histoire de cette pratique continue à s’écrire chaque jour avec chacun de vous, lors de vos séances de shiatsu.

 

 

Soyez le premier à réagir !